Transatlantic Cultures Seminar #8

Session 8: « Théorie de la dépendance » – Atelier éditorialisation des articles

Vendredi 15 février 2019
Institut National d’Histoire de l’Art (INHA)
2 rue Vivienne 75002 Paris
16h-19h Salle Peiresc

Avec la participation de :

Flores Giorgini (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, IHEAL)
« Théorie de la dépendance »: Circulations d’une conception des relations internationales et du développement.

Cyrille Suire (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
Atelier éditorialisation des articles, du texte de l’auteur vers la plateforme numérique.

Modération :

Olivier Compagnon (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, IHEAL)

Research seminar session 8 programme

Résumés des présentations

Flores Giorgini (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, IHEAL)
« Théorie de la dépendance »: Circulations d’une conception des relations internationales et du développement.
La « Théorie de la dépendance » est considérée comme l’une des principales contributions de la pensée latino-américaine à la réflexion en sciences sociales et, plus spécifiquement, aux études sur le développement. En effet, si aujourd’hui cette perspective historique sur le processus de développement des pays sous-développés – ou le « développement du sous-développement
» pour reprendre une formule d’Andre Gunder Frank devenue célèbre – semble être aujourd’hui tombée en désuétude, elle a été très influente à l’époque de sa
formulation dans les années 1960-1970. Dans un contexte caractérisé par les guerres d’autodétermination afro-asiatiques et l’apparition de l’idée de « Tiers-monde », cette nouvelle perspective sur les relations entre le « centre » et la « périphérie » du système économique mondial connut une circulation internationale remarquable. Mon objectif est de donner un premier aperçu de ces circulations au sein de l’espace atlantique.

Après une licence en sciences politiques et des relations internationales à l’Università Cattolica del Sacro Cuore de Milan, et un mémoire de Master soutenu à l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine, Flores Giorgini est à présent doctorant contractuel à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, en tant que membre du CREDA – UMR7227. Son actuel projet de recherche propose d’étudier les conséquences que la décolonisation afroasiatique a pu avoir sur la manière dont les intellectuels brésiliens ont construit leur réflexion autour de l’identité internationale du Brésil.

Cyrille Suire (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
Atelier éditorialisation des articles, du texte de l’auteur vers la plateforme numérique.

Le processus d’éditorialisation des articles du projet Transatlantic Cultures a été largement revu ces dernières semaines à la faveur du développement de la plateforme numérique et la collecte d’une première vague de textes. Ce processus, qui requiert différents niveaux de
validation et l’intégration de nombreuses données et métadonnées, apparaît en effet comme un des enjeux majeurs du travail mené actuellement. Nous présenterons lors de cette séance les problématiques soulevées par la chaîne éditoriale et les premiers outils mis en place pour y répondre.

Cyrille Suire est docteur en Informatique, chercheur associé au Laboratoire Informatique,
Image et Interaction (L3i, Université de La Rochelle) et actuellement post-doctorant au Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines). Ses travaux portent d’une manière générale sur l’impact des
technologies du numérique sur la recherche scientifique. Spécialiste des bibliothèques numériques et de leurs usages, il étudie plus précisément les biais potentiels des
technologies de recherche d’information et d’exploitation des contenus numériques sur l’activité des utilisateurs.


Auteur : Aurélia Desplain

Postdoctorante au Centre d'études sur la Chine Moderne et Contemporaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.