Séminaire Transatlantic Cultures: Américanisation par les arts 29/01/21

La prochaine séance du séminaire Transatlantic Cultures, organisée en commun avec le projet « Américanisation par les arts »,  aura lieu le vendredi 29 janvier 2021  de 16h à 18h, en visioconférence.

Nous aurons le plaisir d’écouter

Samuel Blumenfeld (critique de cinéma au journal Le Monde) qui nous parlera de Jean-Pierre Melville, la Nouvelle Vague et Hollywood et Olivier Compagnon (IHEAL – CREDA) à propos d’AméricanisationUne histoire mondiale XVIIIe-XXIe siècles, de Ludovic Tournès (Paris, Fayard, 2020)

La séance sera coordonnée par  Chloé Huvet (Paris-Saclay – RASM).

En raison des contraintes sanitaires, pour assister au séminaire en ligne, merci de vous inscrire en écrivant à l’adresse:
Le lien de connexion vous sera communiqué par courriel.

Jean-Pierre Melville, la Nouvelle Vague et Hollywood

Bob le flambeur, Crédits : Jean Mascii © ADAGP Paris, 2020 161 x 118 cm

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Jean-Pierre Melville installe ses studios dans un ancien garage du 13earrondissement, assurant les conditions de son indépendance financière et logistique. Bob le flambeur deviendra ainsi le premier film « Nouvelle Vague » avant l’apparition de celle-ci. L’autarcie du réalisateur français correspond aussi à un rêve d’Amérique. Il s’agit pour Melville de reproduire les schémas du film noir américain, avec une perfection d’autant plus achevée que ce spectateur compulsif du cinéma hollywoodien peut se permettre, avec ses studios, de les reproduire à l’identique. Pourtant, plus Melville rêve de cinéma hollywoodien, plus il trouve son propre style, onirique, désincarné, abstrait, « melvillien » comme il sera plus tard écrit, à ce point distinct que son héritage se trouve, à partir des années 1980, à Hong Kong, puis à Hollywood, chez les maîtres du film noir américain des années 1990, Quentin Tarantino, Michael Mann.

Samuel Blumenfeld est journaliste au Monde depuis 1996. Il écrit principalement sur les cinémas américains et français. Il est l’auteur de plusieurs livres dont un livre d’entretiens avec Brian de Palma.

À propos d’AméricanisationUne histoire mondiale XVIIIe-XXIe siècles, de Ludovic Tournès (Paris: Fayard, 2020)

El Heraldo de Antioquia, Medellín, 21/01/1931

Olivier Compagnon  est professeur d’histoire contemporaine à l’université Sorbonne Nouvelle (Institut des hautes études de l’Amérique latine), chercheur au centre de recherche et de documentation des Amériques (CREDA UMR 7227), co-rédacteur en chef de la revue pluridisciplinaire Cahiers des Amériques latines et directeur des publications des Éditions de l’IHEAL.

Séminaire Transatlantic Cultures: Américanisation par les arts

La prochaine séance du séminaire Transatlantic Cultures, organisée en commun avec le projet « Américanisation par les arts »,  aura lieu le vendredi 20 novembre 2020  de 16h à 18h, en visioconférence.
Nous aurons le plaisir d’écouter Stéphane Lerouge (concepteur de la collection discographique Ecoutez le cinéma ! chez Universal Music France) qui nous parlera des musiciens de la Nouvelle Vague : George Delerue, Maurice Jarre, Michel Legrand entre la France et les États-Unis.
La séance sera coordonnée par Philippe Gumplowicz et Martin Guerpin (Paris-Saclay – RASM)

En raison des contraintes sanitaires, pour assister au séminaire en ligne, merci de vous inscrire en écrivant à l’adresse:
contact@transatlantic-cultures.org Le lien de connexion vous sera communiqué par courriel.

Georges Delerue, Maurice Jarre et Michel Legrand, entre la France et les États-Unis

Michel Legrand
photo: DR / Collection Legrand

Le quintet de compositeurs qui a fait le son de la Nouvelle Vague appartient à la génération qui, âgée de quinze à vingt ans à la Libération, a reçu de plein fouet la déferlante de la culture américaine, du cinéma au jazz moderne. Si Antoine Duhamel ou Pierre Jansen n’ont jamais été tenté par une aventure outre-Atlantique, trois compositeurs incarnent en revanche le lien franco-hollywoodien, Oscar à la clé : Georges Delerue, Maurice Jarre et Michel Legrand.

Cette intervention analysera le rapport paradoxal, sinon ambivalent, de leur rapport au cinéma américain, et les voies divergentes qu’ils ont chacun empruntées. Continuer la lecture de « Séminaire Transatlantic Cultures: Américanisation par les arts »

Séminaires Transatlantic Cultures 2019-2020

Séminaire Transatlantic Cultures
2019 – 2020
Institut du Monde Anglophone
5, rue de l’École de médecine, 75006 Paris

Vendredi 27 septembre 2019
16h-­19h Institut du Monde Anglophone

Philosophie
Las recepciones argentinas de Heidegger
Clara Ruvitoso  (Freie Universität Berlin / chercheuse invitée au CREDA)

Modération : Olivier Compagnon (IHEAL - CREDA)

Vendredi 15 novembre 2019
16h-­19h Institut du Monde Anglophone – salle 16

Cinéma
Sergueï Eisenstein, un Soviétique à Hollywood
Ada Ackerman (CNRS / THALIM – ENS – Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Le cinéma dans les expositions universelles: une perspective transatlantique
Eduardo Morettin (Université de São Paulo, professeur invité à l’IHEAL)

Modération : Didier Aubert (Sorbonne Nouvelle Paris 3 – THALIM) Continuer la lecture de « Séminaires Transatlantic Cultures 2019-2020 »

Séminaire Transatlantic Cultures: cinéma

Vendredi 15 novembre 2019
16h-­19h Institut du Monde Anglophone – salle 16

Cinéma

Sergueï Eisenstein, un Soviétique à Hollywood
Ada Ackerman

(CNRS / THALIM – ENS – Sorbonne Nouvelle Paris 3)

Le cinéma dans les expositions universelles: une perspective transatlantique
Eduardo Morettin

(Université de São Paulo, professeur invité à l’IHEAL)

Modération : Didier Aubert (Sorbonne Nouvelle Paris 3 – THALIM) Continuer la lecture de « Séminaire Transatlantic Cultures: cinéma »